Passer le certificat de qualification professionnelle APS à Mulhouse et à Strasbourg

Véritable centre de formation de sécurité en Alsace, et plus particulièrement à Strasbourg et à Mulhouse, nos centres de formation FACS délivrent également le certificat de qualification professionnelle agent de prévention et de sécurité, plus communément appelé « CQP APS ».

Pour accéder à la formation, il vous faut :

  • être titulaire de votre numéro de carte professionnelle ou d’autorisation préalable,
  • savoir lire, écrire, compter, comprendre et s’exprimer en français (validation par test),
  • avoir les connaissances de base en informatique,
  • être capable de retranscrire des anomalies sur une main courante,
  • satisfaire aux conditions d’agrément de la loi n° 2003-239 (Titre IV / Article 94-5 / 1° à 7°).
Prise de note

Objectif de la formation CQP APS en Alsace

L’objectif de cette formation est de pouvoir exercer les activités de sécurité privée régies par le livre VI du code de la sécurité intérieure. Connaître les bases légales et réglementaires de la fonction, accueillir et orienter le public, utiliser les matériels, renseigner les documents, porter secours aux victimes et intervenir sur un début d’incendie : l’agent de prévention et de sécurité exerce ces fonctions dans tout type d’entreprise ou d’organisme privé ou public.

Agent de sécurité entrain de travailler

Le programme de la formation CQP APS (sous réserve de modifications)

Le programme de cette formation comprend l’accueil et la présentation pendant 2 heures. Le cadre réglementaire et légal est de 14 heures.

Programme de la formation :

  • la déontologie et les qualités propres pour devenir agent de sécurité,
  • les services publics de Police nationale et Gendarmerie, le CNAPS,
  • la connaissance du cadre légal de la profession (la loi n° 83-629 et ses modifications 2001, 2003, 2004), l’analyse des articles, notamment sur les conditions de moralité, l’exercice exclusif, les décrets n°s 96-1058 (autorisation administrative), 86-1099 (matériels, documents, uniformes et insignes) et 2002-329 (palpations de sécurité),
  • les connaissances des articles du code pénal et du code de la procédure pénale (le flagrant délit, la légitime défense, la mise en danger d’autrui, le non-obstacle à la commission d’une infraction, la non-assistance à personne en péril, l’atteinte à l’intégrité physique et à la liberté d’aller et venir, les atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation et à l’autorité de l’État),
  • les connaissances des articles du code civil (le respect de la vie, le respect du droit de propriété),
  • les connaissances de la notion d’armes (définition et arme par destination, les catégories d’armes, le décret-loi du 18 avril 1939, l’acquisition et la détention, le port et le transport, les conditions d’armement, le dépôt d’armes, les modifications par la loi n° 2001-1062).
Entrain de suivre les cours pour leur formation

L’accueil et les contrôles d’accès : 7 h (dont 4 h de mise en situation pratique)

Lors de cette première partie, les différents points vus sont :

  • la définition du domaine du contrôle d’accès,
  • le contrôle des parkings,
  • le filtrage des véhicules,
  • l’accueil des visiteurs,
  • l’utilisation des moyens de communication,
  • les moyens d’alerte pour l’incendie,
  • l’alerte des secours face à une victime, face à une intrusion,
  • la description d’une personne,
  • la description d’un véhicule,
  • les applications.

La prise en compte d’un poste de sécurité : 7 h (dont 4 h de mise en situation pratique)

Les points abordés sont les suivants :

  • la prise en compte du matériel,
  • la prise en compte des documents,
  • la prise en compte des personnels et intervenants,
  • la lecture de plans,
  • la prise en compte et la gestion des clés,
  • la prise en compte et l’utilisation des moyens de communication,
  • les applications.

La protection du travailleur isolé (PTI) : 1 h

Les consignes : 2 h

Apprentissage des consignes suivantes :

  • les consignes verbales et écrites,
  • les consignes permanentes, particulières, ponctuelles,
  • les consignes dans le cadre de l’intrusion et de la malveillance, de l’incendie, du technique, de l’hygiène, des accidents.

Le circuit de vérification : 20 h (dont 14 h de mise en situation pratique)

Les points abordés pour le circuit de vérification :

  • les définitions, buts et objectifs du circuit de vérification de sûreté, incendie, technique,
  • le choix de l’itinéraire (fréquence et horaire),
  • les types de rondes (pendant les heures d’activité de l’entreprise, pendant les heures de fermeture de l’entreprise),
  • le contrôle des rondes (objectif des points de contrôle, fonctionnement),
  • la conduite de l’agent pendant la ronde (avant le départ, pendant la ronde et retour au poste de surveillance),
  • les applications pratiques avec la gestion du PC.

Maîtrise de la gestion des alarmes : 5 h

À travers cette formation de 5 h, vous apprenez à maîtriser les alarmes intrusion, incendie et GTC/GTB.

Savoir faire une remontée d’information : 7 h

Compte rendu, rapport d’événement, mains courantes manuscrites et informatiques, telles sont les remontées d’information que vous devez maîtriser. Lors de cette formation, voici les points abordés :

  • décrire une personne, un véhicule,
  • le passage des consignes aux changements de poste,
  • pourquoi un compte rendu écrit (comment l’établir),
  • la présentation du contenu (faits et rédaction),
  • le rapport (définition, nécessité du rapport, plan),
  • la méthodologie de la rédaction,
  • la main courante informatique,
  • les applications et utilisation du logiciel.

La technique d’information et de communication : 4 h

Les points abordés pour la technique d’information et de communication sont :

  • savoir travailler sa présentation et son attitude,
  • savoir accueillir, informer, orienter un visiteur physiquement,
  • savoir gérer un appel suspect (aspect physique, tenue vestimentaire, comportement, maintien, processus de la communication, écoute active, déformation de messages, capacité d’expression, prise de contact, échanges, gestes, communication verbale et non verbale, langage correct et professionnel),
  • l’accueil physique des visiteurs (présentation, comment recevoir un visiteur ?),
  • l’accueil téléphonique (savoir gérer le téléphone, les bases d’un bon accueil téléphonique).

La gestion des conflits : 14 h (dont 7 h de mise en situation pratique)

Analyser des comportements, améliorer son potentiel relationnel : au cours de cette formation, vous apprendrez à rester opérationnel et à gérer les différents conflits.

Les points abordés sur la gestion des conflits et l’analyse de comportements :

  • la définition du conflit,
  • la naissance d’un conflit,
  • l’étude des besoins et motivations,
  • les différents types de conflits individuels,
  • les comportements relationnels au travail,
  • la stimulation et les motivations du conflit,
  • le conflit éclate,
  • les étapes émotionnelles du conflit,
  • la prévention du conflit.

Les points abordés sur la gestion des conflits et les résolutions :

  • les types de conflits,
  • le traitement de l’agression verbale,
  • la gestion émotionnelle,
  • les techniques verbales,
  • les étapes de l’intervention,
  • la communication par le corps,
  • les postures,
  • le regard,
  • les gestes,
  • la mise en application thématique,
  • la mise en application personnelle.

Formation sur l’incendie : 7 h (dont 4 h de mise en situation pratique)

Entrainement pour la formation incendie

Nécessaire pour garantir la sécurité d’un établissement, les points abordés pendant cette formation incendie sont les suivants :

  • le feu : ses causes, ses effets, les classes, la propagation,
  • la détection automatique, le tableau de signalisation incendie,
  • l’extinction : les agents, les procédés, les matériels,
  • l’organisation de l’intervention,
  • les exercices de mise en œuvre des moyens d’extinction sur trois classes de feux : feux secs, feux gras, feux de gaz,
  • la manipulation de la centrale incendie : processus d’acquittement d’une alarme restreinte.

La formation sur les risques majeurs : 3 h (dont 1 h de mise en situation pratique)

Les points abordés sur les risques majeurs sont :

  • les plans de prévention (décret n° 92-158 du 20 février 1992),
  • le document unique (décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001),
  • les plans particuliers d’intervention tels que PPI, POI, PPRT, etc.,
  • l’organisation de l’intervention,
  • la directive SEVESO.

L’initiation à l’habilitation électrique H0B0 : 1 h

Pour cette initiation à l’habilitation électrique, nous vous apprenons à connaître les dangers que représente le courant électrique, pourquoi il y a une habilitation spécifique et comment s’y préparer.

La formation secours à personnes : 14 h (dont 7 h de mise en situation pratique)

Sur le programme national du SST-INRS ou PSC 1, cette formation vous apprend à protéger, examiner, alerter, faire alerter, secourir, ainsi que la conduite à tenir face aux saignements et plaies, accidents du squelette, brûlures, accidents divers, l’inconscience avec ou sans respiration et circulation.

L’événementiel :
7 h

À travers cette formation, vous apprenez à gérer des situations qui peuvent découler d’événements particuliers et ponctuels.

Les points abordés sont :

  • situer l’activité de l’événement sportif et récréatif par rapport aux exigences législatives et règlementaires (droit pénal, civil et procédure pénale),
  • la problématique de la sécurisation d’un rassemblement festif, sportif ou culturel,
  • l’historique (phénomènes déclencheurs et prise de conscience de l’approche sécuritaire, évolution de la sécurisation d’un événement à travers l’histoire),
  • le cadre légal (la loi de 1995, art. 23 et 10, le décret du 17/10/1996 et du 31/05/1997, le dispositif santé-secours, la règlementation ERP, la convention européenne de 1985, la loi du 6/12/1993 relative à la sécurité des manifestations sportives),
  • la sécurisation spectacles et concerts (A en milieu ouvert et B en milieu fermé),
  • la gestion de l’événement (analyse du risque : questionnaire grand rassemblement, lieu : préparation mise en œuvre, acteurs : psychologie des foules, contextes : politique, économique et social, fiche descriptive du déroulement pratique).

L’inspection visuelle des sacs et bagages à main et notion de palpation de sécurité

Pendant 4 h, dont 1 h de mise en situation pratique, nous abordons les points suivants :

  • le rappel sur le cadre juridique,
  • la connaissance des objets interdits, à détecter lors des palpations et des inspections visuelles des sacs et des bagages,
  • le dispositif global de la palpation et de l’inspection visuelle dans une manifestation, la technique de palpation et d’inspection visuelle des sacs,
  • l’aspect psychologique de la palpation et de l’inspection visuelle des sacs,
  • faire réaliser suivant la règlementation avec l’outil associé la partie théorique (et pratique) aux apprenants,
  • le décret du 24 mars 2005 relatif à l’agrément des agents pour effectuer une palpation de sécurité,
  • le risque d’une action terroriste,
  • le plan Vigipirate : les différents niveaux d’alerte.

La formation pour l’intervention : 7 h (dont 2 h de mise en situation pratique)

Apprenez à intervenir en suivant cette formation qui comporte les points suivants :

  • la préparation de l’intervention (mise en place de consignes et de procédures précises, reconnaissance des lieux, détention des clés, des codes et des consignes : règle APSAD R 31, les hommes et les matériels),
  • l’action sur place (les consignes générales d’intervention, les consignes particulières en cas d’intrusion, les consignes d’interpellation, la préservation des traces et indices : les aspects pratiques),
  • l’intervention des forces de police et de gendarmerie,
  • la fouille d’un local ou d’un bâtiment avec ou sans pénétration,
  • la spécificité des interventions de conducteurs de chiens,
  • la procédure d’alerte pour l’intervention des forces de police et de gendarmerie,
  • les consignes particulières en cas d’intrusion : application,
  • donner l’alerte.

La gestion de la télésurveillance et vidéo : 7 h (dont 4 h de mise en situation pratique)

Les points abordés sont :

  • les définitions,
  • les domaines d’action,
  • le statut juridique et technique de la télésurveillance,
  • la chaîne de la télésécurité (détection, transmission, réception, intervention en télésécurité, traitement),
  • la vidéosurveillance dans les lieux publics,
  • la vidéosurveillance dans les lieux privés,
  • la CNIL et la vidéosurveillance,
  • les divers moyens de vidéosurveillance,
  • le schéma d’installation.

Total de la formation : 140 heures (dont 52 heures de mise en situation pratique).

Les moyens pédagogiques et les conditions de validation

Les moyens mis en œuvre pour effectuer cette formation sont : le face-à-face pédagogique avec un formateur certifié, les supports de cours, le matériel de secours, d’incendie et de palpation, le PC sécurisé informatisé avec la main courante électronique.

Afin de valider vos compétences, la formation CQP APS est validée par un examen assuré par un jury composé de professionnels de la sécurité. L’examen du CQP APS est constitué de 5 unités de valeur :

UNITÉS DE VALEUR TYPE D'ÉPREUVE VALIDATION
Incendie QCM sur 10 questions (Le candidat doit présenter une attestation de présence.) • Note ≥ 12 : l’Unité de Valeur est acquise
• 8 ≥ Note < 12 : le candidat est ajourné et pourra se présenter à une nouvelle session d’examen
• Note < 8 : le candidat devra suivre de nouveau la formation concernant ce module
Cadre légal et déontologique QCM sur 15 questions Idem
Surveillance générale QCM sur 15 questions Idem
Surveillance générale pratique Mise en situation pratique sur un des deux contextes professionnels tirés au sort par le candidat Le candidat sera déclaré apte ou inapte en fonction des résultats de la grille d’évaluation.
Secours à personnes SST ou PSC1 Le candidat devra présenter l’attestation de réussite à cette épreuve réalisée au cours de la formation.
Examen ou contrôle continu

Nos autres formations

Centre complet de formation, FACS dispose d’un ensemble de formations permettant de se former à l’ensemble des métiers de la sécurité. En visitant notre site, vous pourrez y trouver les informations relatives à nos formations d’agent de sécurité SSIAP 1, SSIAP 2, SSIAP 3 en Alsace, mais aussi nos formations sécurité incendie ainsi que nos formations de secourisme. Toutes ces formations sont diplômantes, délivrent un certificat de qualification professionnelle, vous offrent la possibilité de développer une aptitude professionnelle indéniable afin de vous permettre d’exercer les métiers qui demandent de les avoir passées.

Logo Membre Organisme Unafos
Logo SGS
Logo S.S.I.A.P.1, S.S.I.A.P.2 et S.S.I.A.P.3
Logo CQP APS